Miss Framboise de "Feuille de chou" a bien raison lorsqu'elle me fait ironiquement gentiment remarquer que mon blog de cuisine est un peu anorexique. Et pourtant, ce n'est pas faute de cuisiner, ce foutu costume de Caroline Ingalls me collant inexorablement à la peau. Encore une fois, merci Paco, tu me le paieras dans une prochaine vie lorsque je me serai réincarnée en Monica Bellucci.
Mais j'ai une explication très rationnelle à ce vide intersidéral (voyez un peu à quel niveau je place mes "étoiles" culinaires) : chaque fois que je cuisine quelque chose qui mériterait un petit billet sur ce blog, je me souviens à postériori qu'il aurait été préférable que je songe à prendre une photo. Il ne reste plus que des miettes ou presque, ce qui est peu parlant sur un blog culinaire où l'on salive d'autant plus que la photo est "parlante".

Ceci étant dit, mes cours de "Non à l'Alzheimer avant 95 ans " ont l'air de bien marcher et j'arrive de temps en temps à me souvenir que je dois me jeter sur mon "Canon powershot" avant que mes moustiques n'aient senti qu'il y avait quelque chose de bon qui sortait du four. Il y a quelques jours, bravant le regard incrédule des voisins je suis sortie dans le jardin faire quelques photos de ces délicieuses chouquettes avant qu'elles ne soient englouties par une horde de gentils monstres à deux pattes.

J'ai pu en tirer ça :

 

chouq_2  chouq_3

M'imaginant subitement réincarnée en la Richard Avedon de la photo culinaire j'ai refait quelques prises à l'intérieur sous le regard  cette fois consterné du papa des deux monstres suscités. Mais je persiste, elles n'ont pas la même couleur sous le feu des flashes (un peu comme Monica Bellucci d'ailleurs).

chouquette_blog

Pour réussir de telles merveilles (inefficaces comme vous pouvez le constater dans l'enflage de melon ou le gonflement des chevilles), il vous faudra :

25cl d'eau
100 gr de beurre
150 gr de farine de type 55 (la farine de base utilisée par tous les boulangers)
4 oeufs
1c.à café de sel
1c.à soupe de sucre
un peu de sucre en grains

Préchauffer le four à 210° (thermostat 7). Porter à ébullition l'eau, le sel, le sucre et le beurre coupé en lamelles. Au premier bouillon, retirer du feu et jeter la farine (dans la casserole hein pas à la poubelle) en remuant vivement.
Faire sécher le pâton sur le feu. Hors du feu ajouter les oeufs un à un en remuant vigoureusement.
Former des petits choux soit à l'aide d'une poche à douille soit avec 2 cuillères à café. Poser quelques grains de sucre sur le dessus. Cuire 10mn à 210° et 10-15 mn à 180°.
Si vous avez envie d'aller courir un marathon après pour éliminer vous pouvez les garnir d'une très bonne glace à la vanille maison (je vous donnerai la recette bientôt) et de chocolat fondu. Mais c'est déjà délicieux comme ça, alors ne montrez pas tous vos talents d'un coup, certains pourraient avoir envie de se taper l'incruste chez vous.

Quant à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter, mais y font rien qu'à mugir dans nos campagnes.